Biocarburants, conséquences indirectes.

Modérateur: benjamin

Biocarburants, conséquences indirectes.

Message par benjamin » Ven Juil 06, 2007 8:41 am

* Entassés dans des logements de fortune, sans eau, devant se contenter de nourriture périmée pour des salaires versés en retard, 1.100 employés d'une fazenda d'Ulianópolis, à 250 km de Belém ont été libérés hier par les agents du Groupe Mobile de Combat contre le Travail Esclave, qui dépend du Ministère du Travail. C'est la plus grosse opération de libération de travailleurs esclaves jamais organisée, même si un millier d'entre eux avaient déjà été libérés d'une fazenda du Mato grosso en 2005. Dans les deux cas, il s'agit d'exploitation de canne à sucre dédiée à la production d'éthanol. La société propriétaire de la fazenda, Pará Pastoril e Agrícola S.A., doit aux ouvriers 1,8 millions de Reais, selon les calculs des fonctionnaires, qui devraient commencer à être payés dès aujourd'hui.

* Les travailleurs étaient logés dans un baraquement puant, dormaient dans des hamacs suspendus les uns au dessus des autres. Nombre d'entre eux étaient malades à cause des égouts à ciel ouvert, de l'eau impropre et de la nourriture avariée. Ils se levaient à 3h du matin et ne revenaient qu'à 17h, dans un bus-poubelle ou même en faisant plusieurs kilomètres à pied. La plupart d'entre eux sont originaires du Maranhão et du Piauí. Ils revenaient travailler là en attendant une meilleure situation, mais leurs "dettes" envers le patron restaient toujours supérieures à leurs salaires: Pour un salaire promis de 200R$, on ne leur laissait, au mieux, que 10R$, quand ce n'était pas eux qui devaient de l'argent.

* La société Pará Pastoril e Agrícola S.A. est désignée par le Groupe Mobile de Combat contre le Travail Esclave comme un des principaux producteurs d'éthanol du Pará, avec un contrat de fournisseur des plus grands distributeurs de carburants du pays. (Agência Brasil)


Cela pour remarquer que si les "mauvaises habitudes" en régression dans les fazendas "historiques" gérées selon un système féodal se transmettent à un secteur de pointe, on est plutôt mal barrés.

Personnellement, j'ai écrit cela sur le sujet.

http://borghesio.typepad.fr/borghesio/2 ... nts-u.html
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)

Retour vers Commentaires sur les articles de Brasilyane.com

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron