Sarney...

Modérateur: benjamin

Sarney...

Message par benjamin » Dim Fév 08, 2009 8:16 am

" L'inoxydable José Sarney, premier président de la transition démocratique de 1985 à 1990, est de retour (pour la troisième fois) à la présidence du sénat. Son parti, celui des notables toujours au pouvoir, y compris à l'époque des militaires, a doublement imposé sa loi à celui de Lula : il a en effet également conquis la présidence de la chambre des députés, contre les candidats du PT, parti du président. Les deux chambres législatives présidées par un même parti, cela n'était encore jamais arrivé. Officiellement allié politique de Lula, et associé au gouvernement de Dilma Roussef, Sarney et ses camarades ont certainement voulu, en maintenant leurs deux candidats contre le PT, signifier qu'il fallait mettre la pédale douce sur les investigations qui vise le sénateur de l'Amapá et sa famille dans le Maranhão. Ils rappellent également, ce faisant, qu'il ne saurait être question de faire sans eux pour être élu successeur de Lula en 2010. Une des premières déclarations de Sarney a d'ailleurs été d'indiquer que Lula lui avait réaffirmé qu'il ne ferait rien pour accédéer à un troisième mandat (ce qui nécessiterait une réforme constitutionnelle). Un président du Sénat qui a par ailleurs très peu goûté ce commentaire pourtant criant de vérité du journal britannique "The Economist": "[cette réélection] paraît un retour en arrière vers une époque de politiques semi-féodaux qui dominent encore quelques régions reculées du Brésil et tirent le reste du pays en arrière".(Agência Brasil, Agência Senado)
# Ce nouvel épisode démontre encore une fois la faiblesse du parti au pouvoir, malgré les 82% d'approbation recueillis par le président. Il reste bien peu de temps avant la fin de ce second mandat de Lula pour réformer des systèmes politique et judiciaire, pourris dès l'origine, seule façon de débloquer durablement la société brésilienne. Faute de quoi ces huit années, malgré les réelles avancées obtenues, laisseraient un véritable goût d'inachevé."


************************

Que ce type soit toujours au premier plan donne à désespérer. Effectivement, Lula (comme la personne qui lui succèdera si elle en a la volonté) ne pourra rien changer à la structure fondamentale du pays tant que des caciques de ce genre tiendront une épée de Damoclès sur leur tête... et ce n'est pas demain que ça changera.

Je crois qu'il faudra plusieurs décennies pour que ça change peu à peu, au fur et à mesure que le niveau d'instruction progressera (et il progresse lentement) et donc que par effet mécanique les gens seront moins sensibles au népotisme, plus accessibles à un minimum de vraie culture politique. Au moins il y aura eu quelques avancées sociales...
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)

Retour vers Commentaires sur les articles de Brasilyane.com

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron