la police fédérale à Oiapoque

Modérateur: benjamin

la police fédérale à Oiapoque

Message par benjamin » Mar Juil 01, 2008 10:48 am

"Selon le Diario do Amapá, qui continue sa campagne en mettant en "Une" ces informations (c'est le gros titre du jour), des Français auraient été expulsés d'Oiapoque samedi soir. Débarquant dans les bars et boîtes où les "touristes" venus de Guyane se livrent généralement aux activités culturelles que l'on connaît, la Police Fédérale a procédé à la vérification des passeports (rappelons que le passage à la PF est obligatoire pour faire tamponner): les contrevenants ont eu 30 mn pour quitter le territoire, les récalcitrants étant renvoyés manu militari à Saint-Georges. Ceux qui comptent transiter par Oiapoque cet été sont donc prévenus: il faudra être en règle (fièvre jaune à jour+passeport tamponné). En espérant que les autorités brésiliennes ne pousseront pas la réciprocité plus loin, quand les lois européennes permettront 18 mois de rétention des étrangers en situation irrégulière..."


Étant donné que la PAF refuse régulièrement à des Brésiliens le droit de venir un court instant à St-Georges, même pour visiter de la famille, je ne vois là rien de choquant! Enfin comment peut-on sagement être "récalcitrant" dès lors qu'on est en tort sur le plan administratif? Il doit bien y avoir une procédure pour rébellion et outrage au Brésil, je pense donc que nos touristes "culturels" s'en sortent bien.

A noter qu'il y a également des résidents français à Oiapoque, en toute illégalité, sans même de "tamponnage de passeport" et je ne parle pas de carte de séjour. Le fait que la PF ait ciblé les visiteurs de "boates" et pas ceux là est finalement assez "moral"
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)

Message par benjamin » Ven Juil 04, 2008 2:25 pm

# Alors que tous les pays sud-américains viennent de signer un accord, excluant le Guyana, la Guyane Française et le Venezuela, permettant de circuler entre les pays de la zone sans passeport, avec une simple carte d'identité, la directive européenne sur l'immigration autorisant jusqu'à 18 mois de détention pour le seul fait d'être clandestin met le feu au poudre. Le site internet du quotidien Libération annonce ainsi que deux touristes français viennent d'être refoulés à l'aéroport de Rio par un policier fédéral mal embouché, arguant de la réciprocité de traitement.
# Vu l'ambiance et le tollé soulevé par la directive européenne partout en Amérique du Sud, dont les pays ont toujours très largement accueilli les émigrants européens, il est prudent de respecter scrupuleusement les règles d'entrée et de séjour dans le pays, et de se montrer très rescpectueux envers les représentants de l'autorité locale.



Je crois qu'il est aussi très important en ce moment (comme toujours d'ailleurs mais surtout en ce moment) de soigner sa mise et de ne pas se pointer en short délavé tongs débardeur, plus ou moins hirsute.

Pantalon avec pli, chaussures cirées et chemise ont des vertus insoupçonnées au Brésil
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)


Retour vers Commentaires sur les articles de Brasilyane.com

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron