Natal : une opinion peu enthousiaste, subjective évidemment!

Modérateur: benjamin

Natal : une opinion peu enthousiaste, subjective évidemment!

Message par benjamin » Lun Juil 02, 2007 4:48 pm

* le quartier le plus connu, Ponta Negra, est horriblement cher, frelaté au possible (on y parle davantage anglais ou italien que portugais), le tourisme sexuel y a ses adeptes, y compris avec des propositions de mineur(e)s drogués pour la plupart, le plus souvent associés à des flics maître-chanteurs (le chantage c'est mal, mais quelque part on se dit qu'on ne va pas trop plaindre ces victimes là...). C'est là que, quand vous ne connaissez pas, les taxis en provenance de la gare routière ou de l'aéroport vous emmènent.

* Il y a une campagne municipale (affiches, dépliants distribués partout) sur l'exploitation sexuelle des mineurs condamnée parce qu'elle "cause du tort à l'image de la cité"! (j'aurais plutôt cru que c'était aux mômes que ça causait du tort avant tout, mais bon...)

* Ponta Negra : aucune vie populaire, que du "pour touristes". On peut résider à la Praia do Meio (j'y ai dormi pour 25 RZ cet été, dans une chambre simple mais propre et climatisée) et de là se déplacer en bus. Taxis nombreux mais chers (les prix de Belém qui sont élevés par rapport à d'autres villes, et à Natal les distances sont énormes!)

* La Praia do Meio offre des hôtels nettement meilleur marché, mais ses abords sont peu sûrs (vols à l'arraché, voire braquages dès qu'on sort des zones bien éclairées). Un Brésilien m'a dit que cette situation était encouragée de facto par les autorités locales, pour que la quasi totalité des hôtels et commerces coulent (c'est le cas de l'hôtel dos Reis Magos que j'ai connu il y a quelques années qui offrait un excellent rapport qualité prix) afin de permettre une restructuration immobilière avec construction d'établissements de grand standing. Le soir, près de l'office du tourisme, joueurs d'échecs qui viennent avec leur matériel. On peut faire une partie avec eux; niveaux variables, de l'excellentissime au débutant.

* Entre ces deux points, un ghetto d'hôtels de luxe avec piscines privées, dont les gens ne sortent qu'en car climatisé.

* Les alentours sont plus intéressants que la ville elle même, encore qu'on en fait vite le tour (à mon avis, Natal ne mérite guère plus de deux à trois jours de séjour). On peut louer des buggys avec chauffeur (le mieux) autant pour les plages que les dunes voire la ville. Si vous vous adressez à un indépendant ou même à une petite agence, exigez de voir le permis de conduire "spécial buggy" du conducteur, de même que son certificat d'assurance (sinon, aucun recours, et en cas de contrôle de police vous êtes débarqué en pleine nature). Les dunes sont belles mais trop "civilisées": on passe d'une attraction à l'autre (surf sur sable, ULM, paparazzis, etc. avec passage au tiroir caisse à chaque fois)

* Le secteur du farol est dangereux de jour comme de nuit, du fait de la présence d'une favela voisine tenue par un cartel de dealers qui intoxique ses habitants... lesquels ont besoin de se trouver de quoi acheter leur dose quotidienne. Ne jamais y passer à pied, ne pas y attendre les bus - surtout que le délai entre deux passages est long.

* A noter que du fait qu'il manque au moins un fuseau horaire au Brésil, la nuit tombe très vite et qu'il fait jour extrêmement tôt à Natal. Même en vous levant de bonne heure, vous trouverez le soleil déjà haut. Atmosphère moins humide que plus au nord, même s'il fait très chaud

* Gare routière assez loin du centre et dans un état de délabrement pitoyable. Comme il est à peu près impossible de monter dans un bus avec des bagages à cause de ces p... de tourniquets de contrôle devant les receveurs, quasi obligation de prendre un taxi. Si vous arrivez à Natal après 17h30, que ce soit depuis l'aéroport ou la rodoviaria, patientez sur place jusqu'à 19h30: sinon les embouteillages sont tels que ça triplera le prix de la course, et que vous arriverez quasiment à la même heure... Si vous ne savez pas où aller, les taxis vous déposent inévitablement à Ponta Negra, le quartier le plus cher.

* Bien que très long, j'ai adoré le trajet en bus entre S. Luis et Natal, du fait de la variété des paysages. Si vous étiez sceptiques avant, vous ne le serez plus: l'enfer existe, il se situe à l'étape deTerezina, ville la plus chaude du Brésil.

L'heure du dîner dans la gare routière, passée à chercher désespérément une molécule d'oxygène surchauffée, même la nuit tombée, est un moment inoubliable. :lol:

Un truc encore, valable à natal, mais pas seulement.

# Sur les plages, quand vous déjeunez dans une "baraca", toujours demander la carte AVANT.

# Les prix sont souvent deux fois plus élevés que dans les restaurants "plus classe" situés juste en face.

# Ou alors on vous propose sur une ardoise une brochette de crevettes à 15RZ en "promoção", et oralement on vous dit qu'il y a aussi du poulet. Mais au moment de payer, les crevettes valaint certes 15 RZ, le poulet 30... Si vous protestez, c'est là qu'on vous sort la carte...

# Fait constaté tant à Natal qu'à Fortaleza. Quelqu'un qui se débrouille en portugais et qui parle d'alerter la police touristique voit en général vite les choses s'arranger, mais c'est... agaçant, énervant.

# Donc: évitez les "baracas" aussi chères, à l'hygiène douteuse, et à l'honnêteté aléatoire.

# Dentifrices, crème solaire, rasoirs jetables, brosses à dents, préservatifs sont plus chers à Natal qu'en France ou en Guyane, sauf peut être au centre ville. On attend le touriste de pied ferme!
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)

merci

Message par Sqouak » Ven Avr 18, 2008 8:23 am

depuis plus d'une heure je note tous les bons petits conseils car cet été je pars 1mois et depi, du 15juillet au 1septembre....alors mille merci..je continu l'aventure te la chasse au conseils,nmalgré que mon mari soit brésilien...moi je suis une gringosss.....lol
Cécile
Sqouak
 
Message(s) : 17
Inscription : Ven Avr 18, 2008 7:16 am
Localisation : "Toulouse(31), France" mais Parisienne à la base,et grandit en Guyanne, Matouri

Re: merci

Message par benjamin » Ven Avr 18, 2008 8:48 am

Sqouak a écrit :depuis plus d'une heure je note tous les bons petits conseils car cet été je pars 1mois et depi, du 15juillet au 1septembre....alors mille merci..je continu l'aventure te la chasse au conseils,nmalgré que mon mari soit brésilien...moi je suis une gringosss.....lol


8) Bon, la "gringa", n'hésite pas à demander des avis! :lol:
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)

reponse

Message par Sqouak » Ven Avr 18, 2008 11:02 am

merci Benjamin c'est noté...alors une ptite question: je compte faire mon passeport à la fin du mois, et tout à l'heure j'ai lu qu'il fallait que le passeport est au moins 6mois de validité....es ce vrai?


Au fait...tu es brésilien aussi?
Cécile
Sqouak
 
Message(s) : 17
Inscription : Ven Avr 18, 2008 7:16 am
Localisation : "Toulouse(31), France" mais Parisienne à la base,et grandit en Guyanne, Matouri

Message par benjamin » Ven Avr 18, 2008 11:09 am

Sous réserve de vérification, non: mais il doit être encore valide 6 mois quand tu entres, je crois bien.

A vérifier auprès du site de l'ambassade du Brésil en France.

**********

Pense à la vaccination fièvre jaune (cf autre sujet détaillé)

**********

Non, Français parigo pur jus, mais pas mal de temps passé en Guyane et de la famille à Belém
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)

Message par benjamin » Ven Avr 18, 2008 11:17 am

Consulat Général du Brésil à Paris
34 bis, cours Albert 1er
75008 Paris – métro Alma Marceau

Le visa pour le Brésil n’est pas nécessaire dans les cas de voyages touristique ou d’affaires, pour un séjour n’excédant pas 90 jours, pour les ressortissants des pays suivants: Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chili, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Honduras, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Luxembourg, Macao (*), Maroc, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Ordre S.M. Malte, Paraguay, Pays Bas, Philippines, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume Unis, Saint Marin, Saint Siège, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Surinam, Thaïlande, Trinité et Tobago, Tunisie, Turquie et Uruguay.

Le séjour peut être prolongé de 90 jours, avec l'autorisation préalable de la Police Fédérale brésilienne. Les démarches doivent être faites au Brésil, auprès de la Police Fédérale. Le séjour ne peut pas excéder 180 jours par an.

Un passeport d'une validité minimum de 6 mois à compter de votre entrée au Brésil (ou la carte d’identité pour les citoyens du Mercosud) est exigé ainsi que le billet aller-retour en conformité avec la durée du séjour légal dans certains cas un carnet de vaccination à jour.
(*) Sur présentation d'un passeport nationale valide de la Région Administrative Spéciale du Macao de la République Populaire de Chine.

Il n'est pas nécessaire un passeport à lecture optique.

Sont considérés comme séjours touristiques et d’affaires les cas suivants:

* séminaires, conférences, congrès;
* compétitions sportives et concours artistiques, sans rémunération au Brésil et sans billetterie;
* réunions
* signature des contrats;
* visite d’entreprises;
* contrôle financier ou administratif;
* prospection commerciale; et
* achat de produit ;


Pour toute activité ayant trait à l’informatique et à l’assistance technique au Brésil, même non rémunérée, demandez un visa de travail – V .

NOTE: Conformément à l'Accord de 1996, le français sont exemptés de tout type de visa, à condition qu'ils n'exercent aucune activité rémunérée au Brésil ( d'où l'exigence de visas temporaires III et V) pour des séjours d'une durée maximale de 3 mois par période de 6 mois. Pour l'adoption d'enfants au Brésil, il faut aussi obtenir un visa.

Ceci étant, il n'est donc pas possible de séjourner plus de 90 jours sans obtenir au préalable un visa spécifique, qui doit être demandé dans le pays de résidence de l'intéressé et qui ne sera pas accordé comme visa de tourisme.

Il convient rappeler que, bien qu'exemptés du VITEM I jusqu'à 90 jours, les ressortissants français doivent se soumettre à toutes les autres exigences prévues dans la législation brésilienne concernant les travaux de recherche.

Pour la réalisation d'activités de coopération scientifique et technologique, il faut l'autorisasion du CNPQ.

Pour la réalisation de rassemblement de données et matériaux de recherche, il faut l'autrisation du MTC (Ministère des Sciences et des Technologies).Pour la réalisation d'activités de bioprospection, il faut l'autorisation du Conselho de Gestão do Patrimônio Genético (Ministère de l 'Environnement).

Dernière mise à jour : ( 19-03-2008 ) susceptible de changer a posteriori même si c'est peu probable!
Benjamin
Avatar de l’utilisateur
benjamin
 
Message(s) : 420
Inscription : Dim Juil 01, 2007 1:53 pm
Localisation : Meaux (3/4) - Belém (1/4)


Retour vers Infos sur le Brésil

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron